Centre

d'Oncologie

de Gentilly

Combattre

Optimiser

Gagner

Combattre

Optimiser

Gagner

Parcours de soins

Votre parcours en radiothérapie

Lors de votre première consultation auprès du radiothérapeute du COG, vous vous présenterez au secrétariat du médecin.

Accueil par la secrétaire

Avec votre accord, la secrétaire médicale enregistrera les renseignements administratifs et médicaux dans notre système informatique.

Il faudra vous munir de votre carte vitale, de votre dossier radiologique, de vos derniers bilans biologiques et de votre ordonnance des traitements en cours le cas échéant.

COG

La consultation d’annonce avec le radiothérapeute

Une fois votre dossier prêt, l’oncologue radiothérapeute vous recevra en consultation.

Lors de cet entretien, il étudiera avec vous l’ensemble de votre dossier et vous proposera un projet thérapeutique. Parfois des examens complémentaires sont nécessaires avant de finaliser la décision.

Vous pourrez discuter de votre maladie, de son stade, de son évolution prévisible, des traitements envisagés, de leur déroulement, de leurs effets secondaires et de leur gestion.

Après cette consultation, le médecin vous donnera un rendez-vous pour la préparation de la radiothérapie.

COG

La préparation de la radiothérapie

Le traitement de radiothérapie nécessite une préparation minutieuse.

La première étape est le plus souvent un scanner fait en position de traitement appelé scanner de centrage ou de simulation. Vous serez installé dans la même position à chaque étape de la préparation et tout au long du traitement. Dans certains cas, un accessoire permet d’améliorer la reproductibilité (masque de contention de la tête et du cou, coque de mousse…).

Le but de ce scanner n’est pas de rechercher des anomalies (il ne s’agit pas d’un scanner diagnostique) mais de recueillir des informations précises sur votre anatomie nous permettant de planifier votre traitement.

Ce scanner est fait sans injection de produit de contraste, il n’est pas nécessaire d’être à jeun. Un ou des repères ponctuels seront tatoués lors de votre installation au scanner, c’est indolore et quasiment invisible.

Un certain nombre de précautions pourront être recommandées par votre radiothérapeute pour cette étape.

Les données du scanner seront utilisées par votre médecin pour définir avec précision les zones à traiter et les zones à protéger des rayons. Cela permettra d’étudier la répartition de la dose de radiothérapie que vous recevrez.

COG

La consultation d’information manipulatrice

Dans le cadre du dispositif d’annonce, un entretien vous sera proposé par les manipulateurs après le scanner pour vous expliquer les prochaines étapes et le traitement par radiothérapie. Un calendrier de vos rendez-vous vous sera donné.

COG

La dosimétrie

Cette phase est réalisée sans votre présence.

A partir des données acquises lors du scanner, les dosimétristes et les physiciens définissent les modalités techniques de votre irradiation : optimisation de la configuration des faisceaux de rayonnement (simulation virtuelle) et de la répartition de la dose (dosimétrie prévisionnelle).

Plusieurs jours sont nécessaires pour étudier votre dossier technique et déterminer le meilleur plan de traitement. Le délai entre le scanner et le début du traitement peut être de 1 à 3 semaines. Votre cas étant unique, il fait l’objet d’applications adaptées et la comparaison avec d’autres cas n’est pas appropriée.

Lorsque toutes les étapes de préparation et de dosimétrie sont finalisées, le médecin valide le plan de traitement et les séances peuvent débuter. Parfois, il peut être nécessaire de refaire un scanner de centrage et pour certains cas la 1° séance de traitement est une séance à blanc pour vérifier en votre présence la bonne conformité du traitement.

COG

Le traitement de radiothérapie

Les séances de radiothérapie sont réalisées avec des appareils appelés accélérateurs linéaires de particules. Il en existe plusieurs types permettant de traiter aussi bien les tumeurs proches de la peau que celles plus profondes. Deux appareils équipent le Centre d’Oncologie de Gentilly, le Cassiopée et le Jupiter.

Chaque jour, vous serez accueilli par un personnel spécialisé (manipulateur de radiothérapie) qui est là pour vous traiter et répondre à vos questions.

Chaque séance de radiothérapie dure environ 15 minutes. Vous serez installé dans la position du scanner de centrage et cette position sera vérifiée. Les séances sont renouvelées chaque jour, en général 5 jours par semaine, du lundi au vendredi et parfois le samedi, à l’exception des jours fériés et des jours de maintenance des appareils. Le nombre de séances prescrites varie selon les cas et ne reflète en aucune manière l’importance de votre maladie. Prévue pour 1 à 8 semaines, la durée des soins peut parfois être modifiée par votre radiothérapeute.

Il est possible, en cours de traitement, qu’une nouvelle séance de simulation scanner soit nécessaire. N’ayez aucune inquiétude, les raisons vous seront expliquées.

Il n’est pas nécessaire que vous soyez à jeun, mais dans certains cas des précautions particulières de préparation vous auront été indiquées par le radiothérapeute ou ses collaborateurs.

L’installation doit être la même à chaque séance, comme lors de la préparation ; la reproductibilité de cette installation sera constamment contrôlée. La partie du corps traitée est dévêtue. Pendant toute la séance de radiothérapie vous resterez immobile, mais les séances sont brèves. Le faisceau d’irradiation est dirigé très précisément sur la partie malade, les appareils tournent et font du bruit. Le plus souvent plusieurs faisceaux sont utilisés à chaque séance. Vous serez seul dans la salle de traitement pendant l’administration des rayons et vous ne sentirez rien. Vous resterez en contact avec le personnel soignant au moyen d’un micro et serez surveillé par une caméra. La salle restera éclairée pendant la séance.

La radiothérapie ne rend pas radioactif, votre corps ne présente aucun danger pour votre entourage.

COG

Les rendez-vous

Les horaires qui sont convenus avec vous au début du traitement sont très importants, tant pour vous que pour l’équipe qui vous soigne. Mieux vaut ne pas les modifier, toutefois, en cas de contretemps, veillez à avertir très vite les manipulateurs. Il est important d’éviter une interruption de votre traitement qui ne pourra être envisagée qu’avec l’accord de votre médecin cancérologue.

L’horaire des séances peut être aménagé, n’hésitez pas à en parler avec les manipulateurs qui s’efforceront de vous arranger en fonction des possibilités. L’organisation du service demande de votre part une parfaite ponctualité et une régularité à toute épreuve. Il ne faut pas « sauter » une séance sans motif important et il faut en discuter au préalable avec votre radiothérapeute.

COG

L’attente

L’attente c’est long et angoissant. Il est possible que vous attendiez avant votre séance de radiothérapie ou avant une consultation. Tout est mis en œuvre pour limiter ce temps d’attente. Les retards sont généralement dus au réglage d’un appareil plus long que prévu, à une urgence ou à l’installation plus difficile d’un autre patient.

L’équipe qui vous entoure fera son possible pour vous tenir informé des raisons et de la durée de cette attente. N’hésitez pas à demander des explications, notamment si vous ne comprenez pas l’ordre de passage des patients.

COG

La surveillance médicale pendant le traitement

Environ une fois par semaine, vous ferez le point avec l’oncologue radiothérapeute. Vous aurez ainsi l’occasion de lui poser les questions qui vous préoccupent et il pourra apporter des réponses à vos interrogations. Il pourra adapter votre traitement en fonction de votre état et parfois cela pourra conduire à utiliser un appareil différent de celui avec lequel vous avez débuté les soins. Il vous prescrira les examens et les médicaments, en rapport avec votre traitement, dont vous pourriez avoir besoin. Si vous souhaitez rencontrer votre radiothérapeute entre deux consultations hebdomadaires informez en les manipulateurs qui seront les intermédiaires.

COG

Les transports, l’hébergement

En général, les séances de radiothérapie ne nécessitent pas d’hospitalisation. Pour venir de votre domicile, le moyen de transport le plus approprié doit être utilisé : véhicule personnel, taxi conventionné, véhicule sanitaire léger (VSL) ou ambulance exceptionnellement. Les transports sont pris en charge par l’assurance maladie sur prescription de votre cancérologue ; n’hésitez pas à demander des précisions au personnel d’accueil du centre. Pour plus de mobilité, de flexibilité de votre emploi du temps, nous vous encourageons à prendre votre véhicule personnel (remboursement des frais par l’assurance maladie selon le barème fiscal). L’hôtesse d’accueil pourra vous fournir les formulaires.

Parfois vous pouvez être hospitalisé si votre état de santé le nécessite ou si des soins sont associés comme une chimiothérapie par exempl

COG

La chimiothérapie concomitante

Dans certains cas des médicaments sont associés à la radiothérapie. Le but est d’augmenter la réponse aux radiations (traitement radiosensibilisateur).

Si ce traitement est utile dans votre cas, votre médecin vous en expliquera les modalités pratiques.

COG

La fin de la radiothérapie

Le plus souvent, vous verrez votre médecin Oncologue Radiothérapeute quelques jours ou semaines après la fin de la radiothérapie pour faire le point sur le traitement réalisé. Il vous expliquera les modalités de votre suivi post-thérapeutique, en association avec tous les médecins qui vous ont pris en charge dans le cadre du traitement de votre maladie.

Retour à l'accueil