Centre

d'Oncologie

de Gentilly

Combattre

Optimiser

Gagner

Combattre

Optimiser

Gagner

La radiothérapie

De la découverte des rayons X en 1895 par Wilhem Röntgen à la radiothérapie du 21° siècle, les progrès ont été considérables. Après la période du Kilovoltage de la première moitié du 20° siècle est apparu le Mégavoltage. Dans les années 50, les appareils de Télécobalt ont fait leur apparition, puis les Accélérateurs de Particules.

Depuis les années 80, la définition des volumes cibles est beaucoup plus précise grâce à la Tomodensitométrie et la Résonnance Magnétique Nucléaire et actuellement, les mouvements des cibles tumorales ou des organes à risque sont pris en compte grâce aux scanners (CBCT) intégrés aux machines de traitement.

En 2016, le COG met à la disposition de ses patients un scanner de simulation, un accélérateur de particules Clinac 2100C et le premier accélérateur True Beam installé dans l’Est de la France. Cet accélérateur permet de réaliser des traitements en Arcthérapie dynamique et est équipé d’ un CBCT.

Vous pourrez visionner ci-dessous une vidéo qui montre l'installation de cet accélérateur, et qui comprend une description des ses avantages techniques.


La radiothérapie conformationnelle 3D est le standard thérapeutique pour un grand nombre de localisations, mais la modulation d’intensité (IMRT) est utilisée pour les traitements de la prostate, du canal anal, du col utérin et les tumeurs cérébrales, conformément aux recommandations.

La stéréotaxie cérébrale est réalisée depuis 2012 et, prochainement, cette technique sera étendue aux localisations pulmonaire et hépatique.

La mise en place d’un traitement de radiothérapie est divisée en plusieurs phases:

- la consultation d’annonce par le radiothérapeute,

- la préparation (ou simulation) réalisée au scanner de radiothérapie,

- la consultation d’information par le manipulateur,

- le contourage des organes à risques et des lésions cibles sur le scanner de simulation,

- la dosimétrie qui détermine, grâce au logiciel de calcul de dose, la balistique d’irradiation,

- l’irradiation (ou séance de traitement) réalisée sur un accélérateur.

En radiothérapie, 6 types de professionnels se coordonnent pour associer la qualité et la sécurité des traitements:

- les médecins oncologues radiothérapeutes,

- les physiciens médicaux,

- les dosimétristes,

- les manipulateurs de radiothérapie,

- les informaticiens,

- les techniciens de mesures physiques.

COG

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le document de la Ligue contre le Cancer, de L'INCA et de la FNCLCC, intitulé 'Comprendre la radiothérapie', en cliquant sur ce lien.


COG

La Société Française de Radiothérapie Oncologique (SFRO), propose différents livrets patients sur la radiothérapie, que vous pourrez télécharger en cliquant sur les liens suivants.


* livret "La radiothérapie des cancers du sein."

Cliquez sur ce lien.


* livret "La radiothérapie des cancers de la prostate."

Cliquez sur ce lien.


* livret "La radiothérapie des cancers du poumon."

Cliquez sur ce lien.


* livret "La radiothérapie des cancers de l'encéphale."

Cliquez sur ce lien.


* livret "La radiothérapie des cancers du médiastin."

Cliquez sur ce lien.


* livret "La radiothérapie des cancers des voies aéro-digestives supérieures".

Cliquez sur ce lien.


* livret "La radiothérapie des cancers du rectum."

Cliquez sur ce lien.


A LA UNE

Retour à l'accueil