Centre

d'Oncologie

de Gentilly

Combattre

Optimiser

Gagner

Combattre

Optimiser

Gagner

La vie après le cancer

Le Centre Oncologie de Gentilly vous accompagne tout au long de votre parcours de soins, mais également après les traitements. Des consultations de suivi vous seront proposées par les médecins de l'établissement qui vous prennent en charge, en collaboration avec votre médecin traitant habituel.

Le vécu de la maladie, son retentissement psychologique, les effets des traitements peuvent avoir des répercussions plus ou moins durables sur le plan émotionnel, physique (une stomie par exemple), psychique (de la tristesse) et social (la perte de son emploi). Il sera nécessaire de continuer à y faire face une fois le traitement terminé. Cela n’est pas toujours facile. Les différents soutiens que vous avez reçu pendant la maladie (l’accès à l’information, la communication, le soutien psychologique, etc.) peuvent être poursuivis une fois les traitements terminés. Cependant, vous devez tenter de réapprendre à vivre en dehors de l’hôpital, même si c’est un lieu rassurant.

Durant les premières semaines qui suivent la fin des traitements, vous devez trouver de nouveaux repères. Se sentir guéri prend du temps. La peur de la récidive est souvent présente. Se laisser le temps est nécessaire. Un soutien psychologique spécialisé peut aider à intégrer tous les bouleversements physiques et psychologiques.

Pour mieux affronter cette période, nous préconisons la poursuite de l’activité physique régulière. La fatigue ne disparaît que progressivement une fois les traitements terminés. Certaines associations sportives proposent de pratiquer un sport adapté aux handicaps momentanés ou définitifs. Si la pratique d’un sport n’est pas souhaitée ou impossible, d’autres activités physiques plus douces comme la relaxation, le yoga, le taï chi, etc. sont envisageables.

Il est tout aussi important de poursuivre une alimentation équilibrée et variée. Des conseils spécialisés pourront vous être donnés.

Le retour à une activité professionnelle peut être angoissant, le poste de travail peut ne plus convenir, etc. Différentes solutions sont envisageables avec l’assistante sociale. Celle-ci a également les compétences pour assister la personne afin de régler des difficultés administratives, envisager un emprunt, etc.

Des associations d’anciens patients et de bénévoles apportent aussi un soutien par leur expérience et leurs contacts utiles et adaptés. Vous pouvez rejoindre des associations d’anciens patients, des groupes de parole ou participer à des forums de discussion sur internet. Certaines associations sont présentes au sein des établissements de soins (assocation PEPS, la ligue contre le cancer, association symphonie, ...).

L’Institut National du Cancer (INCa) et la Ligue contre le Cancer ont publié un guide intitulé 'Le code européen contre le cancer'. Vous pourrez y accéder ci-dessous.



A LA UNE

Retour à l'accueil